Alex Tales, Alexandre de son vrai prénom a commencé à composer ses propres chansons à l’âge de 13 ans sur l’ordinateur familial, lorsqu’il se trouvait tout seul chez lui. Cette passion ne l’a pas quitté, si bien qu’il a décidé d’arrêter ses études d’art du spectacle à la fac de lettres de Nice pour se rendre à Londres. Le jeune homme trouve un job alimentaire et enregistre en parallèle un EP aux studios de la Roundhouse, une salle de concert située dans le quartier de Camden.

 

Ses textes sont plutôt mélancoliques, souvent inspirés de ruptures qu’il a vécu mais ses rythmes sont pop. C’est une manière pour lui de transformer des sujets tristes en force, en quelque chose sur lequel les gens peuvent danser. Alex trouve son inspiration chez beaucoup d’artistes : de la chanteuse de jazz Etta James à Amy Winehouse en passant par Adele, il possède des goûts musicaux assez éclectiques.

 

Le jeune homme de 23 ans a la tête sur les épaules : évidemment il rêve de vivre de son art – comme tous chanteurs – mais il avant tout réaliste et patient. Il sait que le succès ne viendra pas sans travail et espère un jour signer avec un gros label de musique. En attendant, Alex prévoit de dévoiler un nouveau single très bientôt avant la sortie de plusieurs titres prévue au printemps prochain.

 

Vous pourrez le retrouver sur scène durant le Bird festival le 21 février avec d’autres artistes à la maison de l’étudiant et également le 28 mars prochain au MAMAC lors de la clôture de l’évènement Mars aux musées.

 

 

@alextales_Bird festival 

 

 

Crédit photo : K.James Duval

Par Lyne Pelegrin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.