Attiré depuis toujours par l’univers du hip-hop, si c’est bien une bombe de peinture à la main que Brian Caddy a vécu ses premières émotions artistiques, aujourd’hui il se considère comme un artiste et non comme un graffeur. Véritable passionné de dessin, c’est d’abord à la Villa Thiole puis aux Beaux-Arts que le jeune homme peaufine son trait de crayon, découvre les nuances des différents courants artistiques et construit son propre style. « J’ai toujours mis beaucoup de couleurs dans mes toiles et ma plus grande source d’inspiration est le monde de l’enfance, les cartoons et les personnages cultes comme Le Prince de Bel-Air. J’aime utiliser les codes flashys des années 80’ – 90’ ». Aujourd’hui, ses toiles ou ses fresques murales sont une alliance entre le graffiti « old school » et l’art contemporain. Avec à l’esprit les réalisations de maîtres tels que Piet Mondrian ou Georges Rousse, Brian signe des réalisations teintées de nostalgie, marquées par des formes géométriques. Avec différents projets programmés dont la réalisation d’un mur dans un jardin d’enfant à Saint-Laurent-du-Var, cet artiste inspiré n’a pas fini de transporter son auditoire dans la douceur de l’enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.