BRUITS DE COULOIR

Trois artistes, trois créations, trois temps. La valse artistique a ponctué successivement l’intérieur d’un appartement contemporain entre novembre 2015 et avril 2016. Ce lieu de vie est celui d’Alexandre Dufaye. L’éditeur des guides Nice Code déclinés pour Cannes, Aix-en-Provence, Marseille et Bordeaux s’exalte désormais dans son projet « Bruits de couloir »* avec la complicité de Pascal Marius et Steve Simon. « J’avais fait le tour de huit années intensives d’édition et nourrissais l’envie d’explorer un autre univers ».

.

Tout en conservant son amour pour l’esthétique, plus qu’un sentiment, Alexandre Dufaye s’est attaché à offrir un espace de création et un véritable exercice de style architectural à des artistes confirmés : Xavier Theunis, Charlotte Pringuey-Cessac et Kristof Everart. Une invitation à investir tour à tour les murs du couloir de son domicile.

.

« L’art pour l’art », une intention essentielle dans ces cartes blanches : « Les œuvres in-situ sont éphémères et détruites ». Cette non-matérialité laisse ainsi la place au souvenir d’une extase rétinienne. Dans cet appartement situé au dernier étage d’un immeuble feutré, la collection d’œuvres d’art de son propriétaire se juxtapose à l’investissement créatif successif de trois artistes à l’expression singulière. C’est avec subtilité et justesse que la combinaison s’opère. Au delà de la qualité des invités qui ont apprivoisé le long couloir, jeux de lumières et parois de verre ont agrémenté au gré du spectateur d’inattendus points de découvertes. Une récréation expérimentale et une innovation décorative qui sera reconduite prochainement avec « un nouvel exercice autour des cloisons en verre et de nouveaux artistes ».

.

 .

Invitation n°1 : Xavier Theunis

Entre architecture et abstraction, l’artiste issu de la Villa Arson a « matérialisé la peinture en tant que matériau ». Une déconstruction du couloir est venue l’imprégner et le décaler telle une sombre « vague rigide ». Alors qu’il utilise souvent le medium de l’adhésif dans l’exploration des relations entre art, architecture et design, Xavier Theunis a opéré chez Alexandre Dufaye une œuvre innovante en réinterprétant les lignes et volumes du long couloir de l’appartement.

.

.

Invitation n°2 : Charlotte Pringuey-Cessac

« Un mois de création, 20 jours enfermée dans un bocal », de la caresse à l’accumulation de la matière, de la superposition à la transparence, au delà d’une œuvre in-situ, Charlotte Pringuey-Cessac a réalisé une performance. Un processus intrinsèque que l’artiste embrasse à l’aide du charbon. Résultat : un paysage organique et contemplatif a émergé de ce couloir anamorphosé. Une expérience poético-architecturale où le dessin est mis en perspective.

.

.

Invitation n°3 : Kristof Everart

Depuis 20 ans, l’artiste s’attache à une réflexion sur la géographie de l’espace et des flux humains. Pour « Bruits de couloir », son œuvre est une confrontation entre le geste instinctif du peintre et la rigueur de l’architecture où lignes, perspectives et axes ordonnent une lecture complète. « Un paysage : le plan de situation de l’adresse », prend vie dans un jeu de reflets et véhicule une création « en lien avec la propre énergie de l’appartement ».

.

.

.

*Partenaires : Oppidum Rénovation – La Cave Bianchi – Le Géant des Beaux-Arts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.