Gaëtan Ghionda

Ambition : désir ardent de parvenir à quelque chose. Plus qu’une définition, un mode de vie qui sied à Gaëtan Ghionda. Ambivalence d’un caractère à la fois fort et sensible, ce créatif bercé par l’art et passionné par la mode peut être fier. A peine 28 ans, déjà trois marques à son actif : Andy Ghionda, Orgue de Gabin et Stationary Denim. « I never give up ! », (je n’abandonne jamais), entonne-t-il telle une maxime qui jalonne son parcours. A l’aube d’une carrière prometteuse, c’est des idées et des projets plein la tête qu’il bâtit son futur dans la cité niçoise.

Né en Arabie Saoudite, il quitte Nice à sa majorité vers New-York afin de poursuivre des études dans l’audiovisuel et le multimédia. Pour subvenir à ses besoins, il lance une société de production musicale et travaille pour des maisons de couture : Yves Saint-Laurent et Versace, en tant que personal shopper, Gaëtan développe son affection musicale pour les défilés de Blanc de Chine.

L’aventure professionnelle démarre en 2011 lorsqu’il créé avec Andy Viales la griffe masculine « Andy Ghionda ». Des matières nobles avec une première pièce inspirée des vestes d’universités américaines. Les forts coûts de production les incitent à revoir leur concept vers « une marque qu’on aime porter ». En mixant les codes vestimentaires de la culture américaine et les coupes européennes, la marque prend de l’ampleur avec la pièce phare : le tee-shirt croix de Lorraine. Résolument urban chic sobre, « Andy Ghionda » s’inspire de l’architecture froide : métal, bois et ciment. Simple, symétrique, minimaliste, la nouvelle collection se décline en nuances de gris, noir et vert bouteille. Les matières : coton, cachemire, néoprène et coton ciré se juxtaposent. Une collaboration avec « The Paulette Los Angeles » enrichit la série de trois pièces unisexes d’inspiration féminine.

La mode et les associations ne se cantonnent pas à « Andy Ghionda ». Le parfum est un autre défi que cet inventif relève. Avec « Orgue de Gabin », Sylvain Passalboni et Gaëtan Ghionda commercialisent en 2015 une fragrance unisexe intense intitulée « Anatomy » dont le packaging est auréolé de deux œuvres de l’artiste niçois Anthony Mirial. Bergamote de Calabre, cardamone, baies de roses, iris de Toscane, vétiver de Java, santal, cèdre du Texas, fève tonka et muscs vanillés constituent les ingrédients d’une eau de parfum fraiche et forte entre douceur et animalité.

Avec Jay Pabon, Gaëtan Ghionda apporte une nouvelle fois sa créativité. En juin 2015, ils fondent la marque de jean pour hommes « Stationary Denim New-York » : coupe droite, toile japonaise et finition selvage, voici la pièce unique d’une marque qui se développera prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.