« Rêveuse avec les pieds sur terre, globetrotteuse dans son âme et conscience, La vie rangée d’une itinérante est un blog de voyage mettant l’accent sur des lieux empreints d’onirisme, bien loin des sentiers battus… Le voyage vu comme une aventure n’a pour motivation que la quête de l’inconnu, bravé par un élan de curiosité. Avec la conscience environnementale comme crédo. Ce site aspire à apprivoiser chaque recoin du monde avec l’idée qu’il peut, et surtout doit, être préservé ».

Par Cécilia Foissard

 

Mes trois coups de cœur voyage

 

Wadi Bani Khalid, Oman

Niché au cœur du massif du Hajar comme dans un petit écrin, Wadi Bani Khalid est une oasis perchée entre montagnes sèches et villages pittoresques, loin de toute civilisation. Le charme luxuriant de ce type de paysage offre à son visiteur un point de vue saisissant sur les milliers de dattiers et une eau couleur émeraude. Randonner à travers ses chemins escarpés est la meilleure option pour contempler la beauté de ce paysage unique. L’infinie chaleur d’Oman invite le voyageur à s’y baigner. Enfin, l’aventure en camping demeure une option envisageable. Celui-ci est autorisé et gratuit à travers tout le pays.

Pour réserver un tour : Wadi Shab Adventures  +968 9970 9304

 

 

Fjord de Skutulsfjörður, Islande

La région des Westfjords, en Islande, offre un bel aperçu de ce pays à la géographie et géologie uniques, et ce, loin du tourisme massif concentré au sud du pays. Les grands espaces sont ici les seuls maîtres du jeu, comme le fjord de Skutulsfjörður. Ses jolies courbes vallonnées tombent dans la mer comme une promesse. Situé au nord-ouest de l’Islande, il n’est pas rare d’apercevoir des aurores boréales, parfois même au début de l’automne. Un road trip est de mise pour profiter pleinement de ses paysages à couper le souffle.

 

 

 

La Bohemia, Colombie

« Auberge pour les voyageurs et les artistes » est affectueusement appelée La Bohemia, et située à Capurgana, en Colombie, aux confins de la jungle et de la mer des Caraïbes. Une ambiance gipsy colorée et joliment ornée de pièges à rêves et autres bibelots, s’offre aux routards heureux d’y faire escale. Douceur de vivre par excellence, on se laisse volontiers bercer dans un hamac avec un livre entre les mains. Tels des Robinson Crusoé aux confins d’un village bouillonnant de joie de vivre, une escale à La Bohemia n’est plus une option, elle est un passage obligatoire pour les voyageurs à la recherche du temps perdu.

Site Web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.