Mathilde Metairie,
« Sur le vif »

 

Un appareil photo à portée de main depuis l’âge de 15 ans, Mathilde Metairie a d’abord suivi des études d’art avant de se réorienter vers la psychologie puis l’anthropologie.

 

 

« J’ai toujours fait de la photographie par passion, et il y a bientôt deux ans, j’ai décidé de m’y mettre plus sérieusement. J’ai collaboré avec la marque de mode et d’accessoires Un baiser français et j’ai réalisé différentes séries. J’ai compris que c’était ce que je voulais vraiment faire de ma vie ». Devenue photographe professionnelle, Mathilde a peaufiné sa technique et enchaîné les projets. Elle s’est finalement envolée à Londres à la recherche de nouvelles opportunités, avant de revenir s’installer dans le Sud de la France.

Son style ? «  Je fais beaucoup d’images « lifestyle ». J’aime les tonalités douces, les clichés très lumineux et j’essaie toujours d’inclure une personne au centre de mes photos pour qu’elles soient plus vivantes et qu’elles racontent quelque chose. Jaime les images sur le vif ». Très inspirée par ses voyages et les bords de mer, la photographe est désormais très investie dans l’association Paddle-paddle Charity Project.

 

« L’idée est de fournir des planches de surf et des équipements à des femmes et des enfants à travers le monde dans le but de promouvoir l’égalité des sexes. Récemment, c’est au Sud du Sri Lanka que nous sommes allés soutenir une école de surf qui agit en faveur de l’émancipation des femmes, à travers ce sport ». Une belle initiative à suivre sur son compte Instagram, tout comme ses dernières réalisations.

 

@mathildemetairiePaddle Paddle Charity Project

 

Par Caroline Stefani 

Crédit photo : @mathildemetairie

Mathilde Metairie,
” On the spot “

 

With a camera at hand since the age of 15, Mathilde Metairie first studied art before turning to psychology and then anthropology.

 

 

“Photography has always been my number one passion, and almost two years ago, I decided to take it more seriously. I collaborated with the fashion and accessories brand Un Baiser français, where I presented to them a series of photos. I realized that was what I wanted to do with my life. ” Become a professional photographer, Mathilde has refined her technique and followed up on projects. She finally flew to London in search of new opportunities, before returning to settle in the South of France.

Her style? “I do a lot of lifestyle images. I like the soft tones, the very bright shots and I always try to include a person in the centre of my photos for a more lively look and for it to say something. I like to take pictures on the spur of the moment. ” Very inspired by her travels and the seaside, the photographer is now very involved in the Paddle-paddle Charity Project association.

 

“The idea is to provide surfboards and equipment to women and children around the world to promote gender equality. Recently, it was in the south of Sri Lanka that we went to support a surf school which acts in favour of the emancipation of women. ” A great initiative to follow on her Instagram account, just like her latest achievements. 

 

@mathildemetairie – Paddle Paddle Charity Project

 

Par Caroline Stefani 

Crédit photo : @mathildemetairie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.