SÉBASTIEN GUERRIERI & TIMOTHÉE ASPERT

Corps Célestes

Conceptuel, métaphorique, poétique, dans une atmosphère glaciale entre terre et ciel, «Corps Céléstes», le court-métrage co-réalisé et co-écrit par deux anciens élèves de l’ESRA Côte d’Azur promet une émulation cinématographique.

Le décor est à l’image de sa démesure : l’observatoire de l’Institut de Radioastronomie Millimétrique (IRAM) à 2 500 m d’altitude perché dans les Hautes Alpes. Ce paysage lunaire, Sébastien Guerrieri et Timothée Aspert en tombent littéralement amoureux à l’occasion du tournage d’une pub en 2011. « C’est là que nous avons commencé à écrire le point de départ d’un clip qui est aujourd’hui devenu un court métrage ».

De 25 minutes environ, le film, qui sera finalisé et projeté en septembre 2016, a déjà été préa-cheté par France 3. Atypique, nuancée de science-fiction, l’histoire est pourtant simple : celle d’un homme seul, reclus dans un observatoire au cœur des montagnes, hanté par l’idée de retrouver sa moitié partie dans l’Espace. Pour concevoir ce projet de quatre années d’écriture, le duo s’entoure sur le tournage réalisé en août 2015 d’anciens élèves de l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle, mais aussi « d’amis professionnels. C’est un véritable confort de travail que de travailler avec des personnes que l’on connaît ».

.

Á l’origine, « une association créée durant leur études pour fédérer des amis de la promotion : Galette Production ». Puis, à la sortie de l’école des deux compères en 2010, le soutient entre anciens se poursuit sur le terrain avec de nombreux postes en tant que régisseur et assistant caméra. Des plus modestes aux plus prestigieux tournages, ils partagent les plateaux des grands noms du cinéma tels que Jacques Audiard, Stephen Frears ou encore Woody Allen. Des « rêves de gamins » devenus aujourd’hui réalité à force « de persévérance, de motivation, de patience et d’envie de travailler. Il faut être un vrai couteau Suisse pour travailler dans le métier ». Avant de penser à la suite de « Corps Céléstes », ils nourrissent le désir de passer sur du long-métrage, mais restent réalistes : « La carrière du court sera déterminante ». Souhaitons leur bonne chance !

.

Timothée Aspert : tim.aspert@gmail.com

Sébastien Guerrieri : guerrierisebastien@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.