Tropical Vinyasa

 

Avide de voyage et d’évasion, Cécilia Foissard enseigne aujourd’hui le yoga Vinyasa et Ashtanga de Menton à Cannes ou à travers sa chaîne YouTube, récemment lancée. Interview.

 

 

 

Quand as-tu commencé la pratique du yoga ?

Il y a 8 ans, dès l’instant où j’ai arrêté la gym en compétition. C’était un bon compromis me permettant de rester en forme, tout en conservant ma souplesse. J’ai commencé par suivre des séances en ligne et lorsque j’ai déménagé au Canada j’ai commencé à participer à des cours. A l’époque, il y avait beaucoup plus de structures là-bas et c’était déjà très tendance. Je suis rapidement devenue une élève assidue, cela me permettait d’y trouver un équilibre. A ce moment de ma vie, je suivais un Master en droit et j’étais soumise à pas mal de stress avec un emploi du temps intense. Le yoga m’a permis d’apprendre à me recentrer pour ne pas perdre pied. Et cette discipline m’a permis de m’initier à la méditation.

Qu’est-ce que le yoga t’apporte au quotidien ?

C’est un peu bateau mais cela m’apporte un véritable équilibre et cela me permet d’être plus productive dans le travail. Le yoga nous apprend à bien respirer et pratiquer dix minutes par jour apporte de grands bienfaits extérieurs et intérieurs. J’aime me lancer des défis en réalisant des postures de plus en plus difficiles, j’aime expérimenter de nouvelles choses. Plus je m’exerce, plus j’apprends et ce sont des techniques que j’ai ensuite plaisir à partager avec mes élèves.

 

Pourquoi as-tu décidé d’enseigner ?

Dès que j’ai commencé, je me suis vu prof. Je ne sais pas trop expliquer pourquoi, mais c’est quelque chose qui m’a tout de suite attiré. J’ai voulu enseigner cet art de vivre à des gens qui à un moment de leur vie ont décidé de suivre ce chemin et d’être guidés. Mes premiers professeurs – avec lesquels j’ai rapidement sympathisé – m’ont toujours dit que le yoga était une pratique qui s’adresse au plus grand nombre. Alors une fois mes diplômes en poche, j’ai finalement décidé d’en savoir plus, et de partir me former auprès des plus grands.

 

Quel type de yoga préfères-tu ?

Dans ma pratique personnelle, j’aime particulièrement le Vinyasa et le Ashtanga. Le premier est un type de yoga qui coordonne la respiration avec le mouvement, c’est tout en fluidité. C’est un yoga très actif : un souffle / une posture… C’est un flow. Et c’est ce que je préfère enseigner. Le Ashtanga est également dynamique mais plus intense et traditionnel. Chaque session débute par le chant d’un mantra et le cours dure 1h30. Les postures se travaillent par séries, dans un ordre bien défini. Cette pratique a un côté très fascinant, elle permet d’entrer dans un état méditatif puissant. Elle est notamment enseignée en Inde, dans la ville de Mysore. Il y a une 3ème discipline que j’aime beaucoup, mais à laquelle je n’ai pas été formée :  c’est le Yin Yoga. On va travailler sur les méridiens, étirer les muscles en douceur et la base de toutes nos articulations. Le principe est de tenir des postures assez simples, pendant 2 à 3 minutes. Les bienfaits sont un total relâchement du corps.

 

Je le répète souvent à mes élèves : la patience est le maître mot en yoga.

 

 

 

 

Pourquoi as-tu décidé de lancer ta chaîne YouTube ?

J’y pensais depuis longtemps. Je donne des cours sur Nice, Cannes ou Menton mais certains de mes élèves n’ont pas toujours la possibilité de se déplacer. Cette chaîne YouTube me permet de transmettre mes enseignements au plus grand nombre. Et si l’on compare l’offre des cours en langue française aux contenus anglophones, c’est assez infime. Le confinement a été le bon moment pour me lancer. J’essaie de proposer des vidéos variées et originales. Et d’alterner le type de cours pour que chacun y trouve son compte parmi les débutants ou les élèves les plus expérimentés.

 

Quels conseils souhaites-tu donner à nos lecteurs novices ?

Il ne faut surtout pas penser que le yoga est réservé aux gens souples et aux plus jeunes. Il existe différents types de yoga qui correspondent à toutes les morphologie, tous les âges et tout niveau sportif… Il peut également aider les personnes qui souffrent de douleurs de dos ou en rééducation après une blessure. Et un second point que je répète à mes élèves : la patience est le maître mot en yoga. Le fait  d’apprécier le son de son souffle, de réussir à entrer dans un état méditatif… Tout cela prend du temps. Si l’on est patient, on va pouvoir observer des bienfaits très importants. Le yoga est un enseignement qui nécessite une pratique régulière, constante et sur la durée… Il faut une vie entière pour être totalement à l’aise dans cette discipline. Et pour finir, je dirai que les débutants ne doivent pas sous-estimer les bases et se lancer dans des postures trop compliquées. Il faut faire les choses progressivement pour ne pas se décourager ou se blesser.

 

Par Caroline Stefani 

Crédits photo : Thibaut Navarro @thibautn / Vincent Cros / Elodie Donati

TROPICAL VINYASA
Site internet : ICI
Instagram perso : @cecilia_foissard 
Instagram Yoga  : @tropical_vinyasa 
Page Facebook : ICI
Page Youtube : ICI

Tropical Vinyasa

 

Eager to travel and escape, Cécilia Foissard now teaches Vinyasa and Ashtanga yoga from Menton to Cannes and through her recently launched YouTube channel.

 

 

 

When did you start practising yoga?

Eight years ago, from the moment I stopped competing in gymnastics. It was a good compromise allowing me to stay in shape while maintaining my flexibility. I started by taking online sessions, and when I moved to Canada, I began to participate in courses. At the time, there were many more structures there, and it was already very trendy. I quickly became an assiduous student. It allowed me to find a balance. It was a time in my life, I was doing a master’s degree in law, and I was under a lot of stress with an intense schedule. Yoga allowed me to learn to refocus, so I don’t lose my footing. And this discipline taught me how to meditate.

What does yoga bring to you daily?

I am sure people say this often, and I believe its true, but it gives me a real balance, and it allows me to be more productive in my work. Yoga teaches us how to breathe well, and practising for ten minutes a day brings great benefits both outdoors and indoors. I like to challenge myself by performing more and more challenging postures. I like to experiment with new things. The more I practice, the more I learn, and these are techniques that I then enjoy sharing with students.

 

Why did you decide to teach?

As soon as I started, I saw myself as a teacher. The idea of it became appealing to me. I want to teach the art of living to people who at some point in their lives, decided to follow the same path and needed guidance. My first teachers – with whom I quickly sympathized with – always told me that yoga was a practice for as many people as possible. So once I graduated, I finally decided to find out more and to go and train with the greatest.

 

What kind of yoga do you prefer?

In my practice, I particularly like Vinyasa and Ashtanga. The Vinyasa is a type of yoga that coordinates breathing with movement. It’s all fluid. A very active yoga: To breath / a posture. It’s a flow, which is my 1favourite. Ashtanga is also dynamic but more intense and traditional. Each session begins with a mantra, and the class lasts an hour and a half. The postures work in series,  in a well-defined order. This part of the practices always seems to fascinate. It allows entering a powerful meditative state—teaches made in India, in the city of Mysore. There is a third discipline that I like very much, but to which I have not trained in: it is Yin Yoga. We’re going to work on the meridians, stretch the muscles gently and the base of all our joints. The principle is to hold fairly simple postures, for 2 to 3 minutes. The benefits are total relaxation of the body.

 

Why did you decide to launch your YouTube Channel?

I was thinking a but this for a while. I teach in Nice, Cannes or Menton, but some of my students do not always have the opportunity to travel. So my  YouTube channel allows me to pass on my teachings to as many people as possible. Confinement was a good time to get started. I try to offer varied and original videos. And alternate my classes so that everyone finds his or her flow, from beginners to the most experienced students.

 

What advice do you want to give to our novice readers?

It is essential to know that yoga is not only reserved for flexible and young people. Different types of yoga correspond to all body types, all ages and any level of the sport. It can also help people who suffer from back pain or rehabilitation after an injury. And a second point I repeat to my students: patience is the keyword in yoga.  Appreciating the sound of one’s breathing, and succeeding into entering a meditative state. All of this takes time. If you are patient, you will be able to see significant benefits. Yoga is a teaching that requires regular, constant and long-term practice. It takes a lifetime to be comfortable in this discipline. And finally, I will say that beginners should not underestimate the basics and embark on too complicated postures. You have to do things gradually, so you don’t get discouraged or hurt yourself.

 

 

Par Caroline Stefani 

Crédits photo : Thibaut Navarro @thibautn / Vincent Cros / Elodie Donati

TROPICAL VINYASA
Site internet : ICI
Instagram perso : @cecilia_foissard 
Instagram Yoga  : @tropical_vinyasa 
Page Facebook : ICI
Page Youtube : ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.